Séminaire: "Fiction Politique".

Université de Reims Champagne-Ardenne.

Septiembre 2018 -  marzo 2019.

  

Organiza: Marta Waldegaray

 

Participan: Marta Waldegaray, Teresa Basile, Cecilia González.

    

 

Les fictions déployées par la littérature autant que les fictions (masquées) de l’action politique modèlent les formes perceptibles et pensables d’un monde qui leur est commun. Le discours littéraire, qu’il soit dans ses expressions les plus explicites ou les plus insaisissables, propose une configuration autre de la communauté sociale dans laquelle il s’inscrit. Dans ce sens –tel que le soutient J. Rancière–, il n’y a pas de conflit entre le littéraire et sa politisation, puisque l’effet critique de la littérature, et de tout art, réside dans sa distance esthétique.

 

Penser le rapport qu’entretient la littérature avec le politique ouvre au moins sur deux problématiques, certes enchevêtrées dans les pratiques, mais qu’on peut distinguer d’un point de vue analytique afin d’orienter notre réflexion:

 

1. La fiction comme lieu de résistance ou déni aux théories qui brandissent la fin de l’Histoire.

2. La fiction comme médiation esthétique de la pensée éthique

 

Argumentación completa en pdf: aquí

 

 

 

 

 

Please reload